Archives de
Étiquette : vivre heureux

Vivre seul et heureux

Vivre seul et heureux

Toute personne peut se demander un jour comment l’on peut vivre seul et heureux. Si pour les uns la question se pose suite à une situation difficile ou rupture par exemple, pour d’autres, c’est uniquement la manifestation de leur nature plutôt solitaire et c’est ce que nous allons détailler.

Ce qui est à savoir

Si l’on cherche à vivre seul et être heureux c’est qu’on est de nature introverti. Malheureusement, plusieurs personne confondent être introverti et être timide, voire même avoir une phobie sociale. Une personne introvertie ne supporte pas simplement le vacarme et préfère lire un livre au lieu des soirées bruyantes. On pourrait s’étonné même à savoir que les introvertis qui préfèrent vivre seuls sont heureux. Si la science nous apprend quelque chose à ce sujet, c’est que le cerveau des personnes introvertis traitent de la même façon les gens et les objets sans préférences et contrairement aux extravertis qui ne sont comblés qu’en étant entouré de gens.

Il y d’autres personnes qui estiment que vouloir vivre seul et heureux provient d’une arrogance chez ces gens, que c’est un complexe de supériorité ou que c’est lié uniquement aux premières confrontations socials qui avaient échoué.

Il faut rappeler que vouloir vivre seul et heureux n’est ni arrogance ni maladie. Qu’être introverti n’est pas ce que les mythes nous disent, que c’est tout à fait naturel et que finalement un introverti sociabilise facilement, simplement il préfère rester seul.

vivre seul et heureux

Ce qui est à faire

Vivre seul et heureux fait partie de la nature des gens introvertis, sauf que parfois ont se retrouve dans la situation de vouloir de la chaleur humaine. Il faut surtout ne pas rejeter cette idée et la chasser si elle se présente à nous parce qu’elle est également naturelle et provient d’un besoin, rare chez les introvertis certes, mais qui reste naturelle pourtant.

Si l’on vit seul, on ne doit pas pour autant s’abandonner dans la routine ou l’indifférence. Il faut se permettre de temps à autre de se gâter et de mener sa vie en avant. On doit par exemple prendre le temps de considérer réellement ce qui nous rend plus heureux, essayer de suivre nos pentes et intuitions.

Il faut également prouver à soi même plus d’amour et d’attention. Par exemple, apprendre de la cuisine pour se servir plus de délice, savourer l’instant présent et surtout y profiter. Quand on vit seul, notre temps n’est pas partagé et l’on peut se consacrer à toute chose, pourquoi donc ne pas en profiter à fond.

Chose que l’on peut oublier et que l’on trouve exténuante même. Prendre une passion et la cultiver. Le temps qu’on y consacre est vraiment un temps agréable.

L’essentiel c’est de rester optimiste et positif. C’est un choix de vouloir vivre seul, mais que ça soit un choix qui nous rend meilleur et heureux.

Manque de confiance en soi

Manque de confiance en soi

Qu’est ce que le manque de confiance en soi et comment le surpasser ?

Pour commencer, je tiens à rappeler brièvement que le manque de confiance n’est pas une explication de notre personne. C’est uniquement notre perception des choses. Et s’il est vrai comme le veut le bon sens, nous sommes susceptibles de nous tromper à plusieurs niveaux.

Nous n’avons confiance en nous uniquement parce qu’on se mesure à d’autres personnes, cela fait sans ne jamais prendre le temps de considérer les circonstances qui ont œuvé chaque personne. Autrement dit, on rétrécit notre vision pour ne voir que des instants tout en ignorant la grande histoire.

Pourquoi est-il important de corriger cette définition j’entends déjà ? Simplement parce que nous avons et nous aurons le temps de nous conditionner et conditionner surtout notre présent pour créer nos propres circonstances afin de gagner bout à bout la confiance en soi.

Je n’ai pas confiance en moi, pour donner un exemple, car je ne sais aborder les femmes ni les plaire. Ce manque de confiance a était déclenché certes par une situation qui devait normalement être dépasser. On va trouver que notre attitude est liée à un ou deux refus. On aurait dû instantanément comprendre que notre approche était mauvaise, que nous étions peureux ou que nous avions choisi le mauvais temps pour le faire. Au lieu de ça, on se replie et on se répète qu’on est nul, tellement cette phrase se répète qu’elle devient une vérité pour notre inconscience et qui finit par gagner toute notre personne.

manque-de-confiance-en-soi

Pour surpasser le manque de confiance en soi, on doit assurément passer par une conciliation entre les circonstances ainsi que nos erreurs et le réel, car avouons le, on en est loin.
Il faut donc prendre le temps de desceller notre manque de confiance en soi, le mettre à jour sans craindre d’éveiller des instants qui nous ont blessé. Si l’une des causes était uniquement les circonstances que nous éprouvions, il sera facile de la surpasser, si d’autres sont liée à des erreurs ou échecs commis, il faut simplement reconnaître que nous ayons tort, qu’on aurait dû faire mieux et ne pas en rester là mais essayer changer les choses si c’est toujours possible.

Cette positivité envers notre propres personne est trop importante car en semant un acte, on récolte une habitude.
Après que la réconciliation soit accordée, nous allons nous retrouver avec un autre œil, enfin nous même et tout nouveau. C’est une deuxième chance que l’on s’offre à nous même. Bonne chance à vous tous

Que faire de sa vie ?

Que faire de sa vie ?

Que faire de sa vie si l’on y trouve pas de sens !

Une question assez souvent abordée dans les cafés comme sur les forums et blogs. Tellement cette question de, Que faire de sa vie, se répète qu’il semble que peu d’entre nous y trouvent de réponse. Mais commençons par le commencement.
Il y a une multitude de chemins qui mènent à cette même question. Il y avait une réponse à chacune d’entre elles sauf la nôtre, qui n’est animé que par la curiosité et parfois l’anxiété qui devient depuis un temps la maladie de notre siècle.
Pour les absurdistes par exemple, commençant par kierkegaard pour finir avec Albert Camus, la réponse était toujours la révolte que l’homme doit porter sur son destin. Pour les existentialistes de Nietzsche à Jean paul sartre, il suffisait de trouver un essence à sa vie et je ne m’étalerai pas sur le reste pour garder mes pentes à moi seul. Mais notre questionnement n’a pas d’arrières philosophiques ou médités, il ne naît que de notre quotidien immobile généralement, et se nourrit de notre angoisse du future qui accompagne nos jours.

que faire de sa vie
Notre vie nous appartient et partiellement appartient à ceux qui nous aiment. Mais comment faire pour l’embellir davantage ?
Avant de se poser la question pour prendre sa vie en main. Il faut poser toute une autre, et celle là doit se présenter sous forme de séquence d’images. Quels sont les instants de vie que nous savourons le plus? quand est ce que nous sommes si heureux que l’on ne peut nous défaire d’un certain instant. Nos talents, et si nous pensons ne pas en avoir parce-que nous n’avions jamais pris le temps de les développer, on réfléchit à ce qu’on admire le mieux. Lire ou regarder un film, est-ce la musique qui nous charme?

La réponse à cette question va venir d’elle même car si on aime la musique, on doit apprendre à la pratiquer dans l’une de ses innombrables formes, si c’est le cinéma, pourquoi ne pas étudier l’éclairage cinématographique ou bien s’inscrire au théâtre.

Ce ne sont pas là de simples détails, mais la moitié de la réponse à notre question de « que faire de sa vie ». Cependant, l’autre moitié dépend également des possibilités qui s’offrent à nous ou si on excelle une chose précise, nos préférences et nos tendances, car on ne peut savoir que faire de sa vie si l’on s’ignore nous mêmes.

Que faire de sa vie ?

Pour conclure. L’unique réponse qui s’impose est : LA VIVRE, et Pleinement même car nous avons doublement la chance. La première c’est d’exister, la deuxième c’est de vouloir l’accomplir de la façon la plus sublime. Prenons le temps, voyageons et respirons assez. Je vous souhaite bonne chance à vous tous, et si vous trouvez un conseil n’hésitez pas à le partager avec nous autres, qui veulent également et vraiment vivre.