Reprendre sa vie en main

Reprendre sa vie en main

Comment peut-on reprendre sa vie en main.

Souvent, les personnes qui posent la question de prendre la vie en main sont des gens qui n’ont rien de différent ni dérangé. elles sont, pour élucider quelques cas, des personnes qui sont moins concernées par leurs présents et vivent assez souvent avec des regrets inéluctables.

D’autres par exemple n’ont pas cette culpabilité chronique mais leurs vies semblent insipides et ne les satisfont plus tout simplement. Pour les uns comme pour les autres, il faut répondre que la vie doit être vécue pleinement et pour cela, il faut apprécier le présent, planifier le future et surtout apprendre du passer uniquement et non le transformer en perpétuelle torture à nos êtres.

Comment reprendre sa vie en main alors et qu’elles sont les étapes à suivre afin d’y arriver ?

1: Décortiquer l’état actuel

Tout d’abord et avant d’entamer ou envisager quelconque changement. Nous devons nous permettre un léger recul afin de comprendre ce qui nous inspire cette sensation, ce doute ou insatisfaction qui retire toute béatitude de notre vie. Il se peut que nous éprouvons des situations personnelles délicates ou une rupture et cela provoque une forme de dégradation, ensuite la personne sombre généralement et peut se poser la même question, sauf que ce n’est pas la même chose.

Comme le veut la sagesse, lorsqu’on ignore d’où l’on vient, on ignore où l’on va.

Il faut premièrement comprendre notre situation actuelle et ce qui prive notre vie d’être profondément vécue, les entraves qui nous empêchent de faire de grands pas en avant. Est ce que nous détestons par exemple notre travail et nous craignons ne pas trouver de mieux ? Sommes nous incapables de réaliser nos rêves ou bien rien ne nous inspire la joie ?

Il faut sincèrement faire toute une liste de ce qui nous retient renfermer à l’intérieur de cette pensée suffocante, revoir chaque partie et dans la mesure de possible, noter même le cheminement qui vous a mener à ce que vous êtes aujourd’hui.

 

reprendre-sa-vie-en-main

2: Repenser l’actuel et prévoir le changement

Après avoir effectué la première partie, nous nous retrouvons avec tout ce qui nous retient et que l’on doit rejeter.
Il faut alors penser à des alternatifs concrets ou jalonner les étapes pour les achever.

Le remue méninge et vraiment l’étape la plus importante car elle consiste à repenser chaque situation et essayer de prévoir les possibilités qui s’offrent à nous pour les changer et même les supprimer. Si nous sommes par exemple insomniaques à titre d’exemple, il serait judicieux de reprogrammer entièrement notre sommeil et être prêt aux défis du jour au lieu de passer toute la nuit à lire. Certes la lecture est une excellente chose mais elle ne va pas nous être très utile ni corriger le désordre.

Dans la mesure du possible pour reprendre, il faut essayer de retirer le maximum des choses et habitudes qui nous tirent en bas.
Ensuite et en trouvant des alternatifs, il faut essayer de nous imaginer nous même dans notre nouvelle personne.

3: Cibler notre vie

Après ces deux étapes extenuates, il faut se focaliser sur la dernière qui n’en est pas moins. Fixer absolument l’aspect dans lequel on se reconnaît heureux, que ce soit un objectif à atteindre ou autre chose, il faut s’assurer que c’est la voie que nous allons suivre et faire le nécessaire pour y arriver.

Pour conclure, il faut avouer que les objectifs différent. L’un est d’avoir un compagnon que l’on chérit et l’autre devenir un virtuose de violon et parfois les deux. Il faut reconnaître nos capacités et être surtout réaliste. On ne peut devenir un érudit en quelques mois et c’est pourquoi il faut reconnaître les conditions ainsi que la grandeur de nos objectifs, mais plus le défit est grand, la durée large, plus le plaisir est mieux car tout au long du chemin, nous allons apprendre et surtout nous aimer nous même.

Je vous souhaite de ma part bonne chance et courage. Reprenez votre vie en main et vivez pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *