La quête du bonheur

La quête du bonheur

La quête du bonheur est épuisante parfois, difficile et contrariante. Il se peut qu’elle soit, du moins chez la majorité, la question centrale de la vie d’un homme. Pourtant et paradoxalement, on ne s’engage pas véritablement à concrétiser ce besoin commun, cette vocation au quelle nous devons songer sans exception.

Nous nous demandons tous un jour ou l’autre, Qui suis je ? Que signifie ma vie ? Que faire de sa vie ?
Les questions sur cette étrange vocation sont nombreuses et différentes et les réponses ne le sont pas moins. Il s’avère même que ces réponses restent intimes et propres au cœur de l’homme. Devant les mêmes questions, chacun de nous penche vers une quête différente.

De ce fait et si l’on peut se permettre une légère nuance métaphasique, on pourrait estimer que nos cœurs nous murmurent sans cesse mais qu’on ne les écoute jamais, ou simplement qu’on ignore leurs languages.
Les écoles du bonheur pullulent avec le temps et de nouvelles forme voient le jour même en religion qui était, et qui reste encore, le temple le plus large où les gens se hâtent pour y trouver leurs flegmes. Or il faudra toujours l’oeuvre de l’homme pour l’achever.

quête-du-bonheur

La clé du bonheur est surtout d’être en accord avec soi même et d’essayer de mener sa vie le plus souvent de la manière que l’on désire. Si l’on abandonne, pour indifférence ou épreuves, et qu’on se laisse vivre sans orienter notre existence, le malheur et surtout cet étrange sentiment d’absurdité s’y joigne.
Comme il n’est question sur cet article que de vous faire part que nous sommes nombreux à scruter cette notion du bonheur en s’aidant les uns les autres, je vous laisse découvrir le reste du blog qui porte plus de détails sur chaque pilier du bonheur.

Je vous souhaite une bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *