Découvrir le sens de la vie. Méthode classique 

Découvrir le sens de la vie. Méthode classique 

La question sur le sens de la vie est sans doute l’une des plus difficile à résoudre et également l’une des plus anciennes. On ne s’étonne jamais qu’il y a tant de réponses et de visions qui se contredisent, parfois s’affrontent même, mais courent vers le même objectif.

Le plus sidérant sur cette question et généralement toutes celles qui gênent la réflexion humains, c’est qu’entre temps, des gens simples et parfois d’une très modeste culture, achèvent ce dont les grandes écoles philosophiques décortiquent encore.

On peut dire, et sans crainte, que le sens de la vie n’est pas conditionné ni de savoir ni de lumière et qu’à priori, il réside quelque part dans le plus naturel et simple en nous. Mais comment l’achever ?

La premières étape qui peut nous aider à trouver le sens de la vie est la conscience de notre existence. On croit s’avoir d’où l’on vient.

On passe notre vie même à consolider cette conviction et ce n’est pas totalement inutile. Cependant, la conscience qui nous permets de distinguer ce sens c’est d’être conscient également de notre vécu. Notre entourage, nos passions et nos pentes, souvent sans recours à ce qui précède notre vie ou ce qui en advient après son épuisement. Le présent est peut être le propre de notre génie et sans doute l’apogée de notre bonheur si l’on devient conscient de cet instant présent.

sens-de-la-vie

Il faut entourer notre quotidien et y trouver ce qui nous tient à cœur. Il faut ensuite décupler ce qui nous comble et en faire notre priorité. En s’informant sur ce que nous admirons, on se retrouve dans l’étape qui suit.

Décrire notre personne est une étape d’une apparence douteuse, mais d’une importance non négligeable.
Il n’y a pas de mal, croyez moi bien, de prendre du recule et s’isoler avec même un bout de papier et un stylo en se demandant une multitude de questions que vous pouvez élaborer et développer puisque je ne donne qu’un exemple ici

Quelles sont mes passions ! mes désires ! Qu’est ce qui m’inspire le plus et qu’est ce que j’inspire aux autres dans ma vie ?

Il y aurait sans doute des questions plus personnelles que vous allez ajouter. Répondez le plus honnêtement possible et à quoi bon se mentir soi même !
Après avoir répondu à ces questions, vous avez une idée plus claire et une promesse que vous devez faire à vous même. Vous avez sous les yeux ce qui vous rend meilleur et ce qui vous remplit de joie. Profitez-en et faites-en votre ultime priorité car le reste est éphémère, quant au bonheur interne, il ne vieillira jamais en vous une fois éveillé.

Les prochains articles seront dédiés à d’autres méthodes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *