Archives de
Auteur : layoub

Pourquoi je suis intelligent

Pourquoi je suis intelligent

C’est un titre un peu osé, Je suis intelligent, peut-être inapproprié même direz-vous. Cependant et heureusement surtout, c’est une vérité scientifique. Dans cet article, vous aurez une vision générale et vous saurez que les moyens que notre société déploie pour mesurer l’intelligence sont presque faux.

1 :Qu’est ce qu’est l’intelligence ?

Avant tout, il faut savoir que la mesure de l’intelligence n’est pas une science exacte ni lointaine. Jadis, on avançait des suppositions et l’on jugeait l’intelligence par la capacité des gens à intégrer un système unilatéral. Ensuite et à l’avancé de notre société, on continuait à commettre la même erreur mais avec plus de détails et termes compliqué.

Selon Howard Gardner, il existe des intelligences multiples et huit ont été démontrées.

La première intelligence c’est la Verbo-linguistique et on en trouve chez les enseignants, littéraires, acteurs de théâtre et les avocats… Ceux qui sont dotés de cette intelligence sont nombreux par rapport aux autres

La deuxième intelligence est la Logico-mathématique souvent présentes chez les scientifiques, économistes, médecins, programmeurs et informaticiens. C’est la deuxièmes formes d’intelligence en terme de nombre.

Nous avons la Visuel/Spatiale chez les artistes généralement, designer, ingénieur et cartographes.. Nous avons également L’intelligence Interpersonnelle qui est connu chez les psychologue, vendeur, politiciens et l’intelligence Intra-personnelle, rare, mais que l’on trouve chez les philosophe, chercheurs, consultants et théologiens..

Les intelligences les moins considérées ont toujours été la Corporelle/Kinesthésique bien connue chez les athlètes, danseurs, artisan et inventeur. L’intelligence musicale et l’intelligence naturaliste n’ont pas besoin d’explication j’imagine.

je-suis-intelligent

2 : Si je suis intelligent, pourquoi j’en ai pas l’impression ?

C’est là où notre façon de mesurer l’intelligence s’avère fausse. Je donne l’exemple du fameux teste QI par exemple. Ce teste et dans ses nombreuses questions, ne considère que l’intelligence Verbo-linguistique et Logico-mathématique sans considérer les autres formes. Il est claire que pour une personne d’intelligence Intra-personnelle ou Corporelle/Kinesthésique, le teste ne sera d’une grande utilité, voire même que cette personne va se juger moins intelligente que les autres, et ce jugement va enduire à une estime de soi inférieur.

La même erreur commise sur ce teste est présente sur notre système éducatif qui ne prend que les deux premières forme d’intelligence. C’est pourquoi plusieurs élèves trouvent des difficulté en apprentissage car chaque intelligence nécessite une manière approprié d’éducation.

Conclusion :

Chaque personne doit commencer par comprendre sa façon de penser et d’agir. Passer un teste pour apprendre sur son intelligence et ensuite comprendre son mécanisme.

Après avoir compris cette partie, on aurait une approche plus appropriée sur notre capacité mentale et nous pouvons ensuite élaborer une méthode propre à notre intelligence pour nous développer.

 

Découvrir le sens de la vie. Méthode classique 

Découvrir le sens de la vie. Méthode classique 

La question sur le sens de la vie est sans doute l’une des plus difficile à résoudre et également l’une des plus anciennes. On ne s’étonne jamais qu’il y a tant de réponses et de visions qui se contredisent, parfois s’affrontent même, mais courent vers le même objectif.

Le plus sidérant sur cette question et généralement toutes celles qui gênent la réflexion humains, c’est qu’entre temps, des gens simples et parfois d’une très modeste culture, achèvent ce dont les grandes écoles philosophiques décortiquent encore.

On peut dire, et sans crainte, que le sens de la vie n’est pas conditionné ni de savoir ni de lumière et qu’à priori, il réside quelque part dans le plus naturel et simple en nous. Mais comment l’achever ?

La premières étape qui peut nous aider à trouver le sens de la vie est la conscience de notre existence. On croit s’avoir d’où l’on vient.

On passe notre vie même à consolider cette conviction et ce n’est pas totalement inutile. Cependant, la conscience qui nous permets de distinguer ce sens c’est d’être conscient également de notre vécu. Notre entourage, nos passions et nos pentes, souvent sans recours à ce qui précède notre vie ou ce qui en advient après son épuisement. Le présent est peut être le propre de notre génie et sans doute l’apogée de notre bonheur si l’on devient conscient de cet instant présent.

sens-de-la-vie

Il faut entourer notre quotidien et y trouver ce qui nous tient à cœur. Il faut ensuite décupler ce qui nous comble et en faire notre priorité. En s’informant sur ce que nous admirons, on se retrouve dans l’étape qui suit.

Décrire notre personne est une étape d’une apparence douteuse, mais d’une importance non négligeable.
Il n’y a pas de mal, croyez moi bien, de prendre du recule et s’isoler avec même un bout de papier et un stylo en se demandant une multitude de questions que vous pouvez élaborer et développer puisque je ne donne qu’un exemple ici

Quelles sont mes passions ! mes désires ! Qu’est ce qui m’inspire le plus et qu’est ce que j’inspire aux autres dans ma vie ?

Il y aurait sans doute des questions plus personnelles que vous allez ajouter. Répondez le plus honnêtement possible et à quoi bon se mentir soi même !
Après avoir répondu à ces questions, vous avez une idée plus claire et une promesse que vous devez faire à vous même. Vous avez sous les yeux ce qui vous rend meilleur et ce qui vous remplit de joie. Profitez-en et faites-en votre ultime priorité car le reste est éphémère, quant au bonheur interne, il ne vieillira jamais en vous une fois éveillé.

Les prochains articles seront dédiés à d’autres méthodes.

La quête du bonheur

La quête du bonheur

La quête du bonheur est épuisante parfois, difficile et contrariante. Il se peut qu’elle soit, du moins chez la majorité, la question centrale de la vie d’un homme. Pourtant et paradoxalement, on ne s’engage pas véritablement à concrétiser ce besoin commun, cette vocation au quelle nous devons songer sans exception.

Nous nous demandons tous un jour ou l’autre, Qui suis je ? Que signifie ma vie ? Que faire de sa vie ?
Les questions sur cette étrange vocation sont nombreuses et différentes et les réponses ne le sont pas moins. Il s’avère même que ces réponses restent intimes et propres au cœur de l’homme. Devant les mêmes questions, chacun de nous penche vers une quête différente.

De ce fait et si l’on peut se permettre une légère nuance métaphasique, on pourrait estimer que nos cœurs nous murmurent sans cesse mais qu’on ne les écoute jamais, ou simplement qu’on ignore leurs languages.
Les écoles du bonheur pullulent avec le temps et de nouvelles forme voient le jour même en religion qui était, et qui reste encore, le temple le plus large où les gens se hâtent pour y trouver leurs flegmes. Or il faudra toujours l’oeuvre de l’homme pour l’achever.

quête-du-bonheur

La clé du bonheur est surtout d’être en accord avec soi même et d’essayer de mener sa vie le plus souvent de la manière que l’on désire. Si l’on abandonne, pour indifférence ou épreuves, et qu’on se laisse vivre sans orienter notre existence, le malheur et surtout cet étrange sentiment d’absurdité s’y joigne.
Comme il n’est question sur cet article que de vous faire part que nous sommes nombreux à scruter cette notion du bonheur en s’aidant les uns les autres, je vous laisse découvrir le reste du blog qui porte plus de détails sur chaque pilier du bonheur.

Je vous souhaite une bonne lecture

Comment avoir du succès

Comment avoir du succès

Si l’on comptait les livres que l’on produise de nos jours sur  » Avoir du succès  » et ses secrets fugaces, on aurait imaginé que tout homme sur terre ne connût l’échec, et pourtant ce n’est pas le cas. Il est bien clair que de notre génération, nous avions établis un nivellement presque universel de ce qu’est le succès, le plaçant directement dans une vision étroite où seul l’argent et la débauche constituent le décors.

Cette optique, bien que fausse, elle peut motiver beaucoup d’entre nous, mais ceux qui réussissent véritablement ne s’attribuent pas ce piètre désir. Ils ont au fond d’eux quelque chose de plus grand, plus brûlant et surtout pressant.

Le premier pas à entreprendre, afin que le sentier vers le succès soit élargi, c’est de fouiller bien en nous pour en sortir notre véritable motivation, celle avec laquelle rien ne nous brisera et qui fera en sorte que chaque épreuve lors de notre quête soit une expérience enrichissante de notre aventure.

La clé du succès est avant tout l’ambition, et si elle est forte et souhaitée, le succès ne serait que question de temps. Cependant, l’ambition ne doit pas être le seul caractère d’un homme qui cherche à avoir du succès et il faut effectuer un changement du mental pour décrocher ce que nous sommes destinés à devenir, et voici une liste à ne pas négliger.

comment avoir du succès

Ce qui nous interdit d’avoir du succès.

1 Le premier ennemi et le plus dangereux aussi est la procrastination. C’est l’habitude de placer ses espérances et ses souhaits dans un demain lointain et continuer à l’imaginer sans ne rien faire. La vie, par son caractère attribué, s’épuise devant nous et l’on se retrouve face à la réalité. Ce demain devient flou et l’on sombre dans les regrets et les occasions que l’on a loupées.

Il faut donc, pour y insister, combattre la procrastination et prendre les choses en main, faire des pas en avant car lorsqu’on n’avance pas, on recule par rapport à ceux qui font du progrès.

2 La peur de l’échec vient ensuite pour nous accabler et on devient de vrais artistes des tragédies. On se donne, si ce n’est des miller, des centaines de raisons de notre échec. On commence à se comparer et on imagine que ceux qui ont parvenu au bout de leurs rêves ont quelque chose de différent.

Ils ont cru eux. Voici la réponse à cette idée qui ne manque à personne. Ils ont fait, contrairement à beaucoup d’autres, une approche différente de leur souhait et croyez moi, il n’y a pas une mauvaise approche de se distinguer, il suffit d’y croire et l’entamer.

3 Même si votre motivation est brillante, il se peut qu’elle s’affaiblisse avec le temps. Pour empêcher que cela ne produise, il faut être honnête avec soi même, arrêter d’espérer, transpercer, les gens ne lisent pas vos pensées et il faut oser demander, solliciter de l’aide s’il est nécessaire, agissez pour ainsi dire, et mettez vous en marche.

Conclusion

Il n’y a ni de la magie ni de subterfuge pour achever le succès que l’on espère. Il y a beaucoup de travail, des nuits de recherches et d’apprentissage, de l’expérience. Il faut être prêt pour sacrifier beaucoup de choses, notamment le temps, beaucoup même et parfois de l’argent. Si vous ne marchez pas vers le succès, votre vie sera sans doute insatisfaisante et vous allez passer le reste de votre vie à le regretter. Soyez différent et agissez ainsi, vous méritez mieux et vous allez le faire, ayez confiance en vous, c’est la véritable clé de la réussite.

Retrouver confiance en soi

Retrouver confiance en soi

La confiance en soi est probablement l’une des quêtes que la majorité des gens de nos jours essaient de mener. Cette confiance en soi ne se caractérise pas uniquement dans cette sensation étrange de satisfaction que nous ressentons, bien plus, une fois la confiance est semée en nous, nous marchons et d’un pas plus ferme vers les objectifs les plus grands, les plus difficiles et les mieux désirés.

Il est de même nécessaire de rappeler que la confiance en soi est le fruit de notre mental et de l’image que l’on se donne de nous même. Cette estime qui née par cette satisfaction nous rend plus confiant et confident. Cela nous rend, pour faire simple, supérieur.

Définir le manque de confiance en soi

Ne pas avoir confiance n’a rien de génétique ni de spontané, bien que cela diffère chez les individus, les nombreux facteurs qui nous portent à ce manque de confiance sont reconnus par les gens.

Le plus partagé entre les hommes et le plus répandu pendant cette décennie est sans doute la peur de l’inconnu. C’est le fléau dominant qui force la plupart des gens à baisser leurs têtes et leurs rêves les plus intimes avec. Nous avons peur de ce que nous ignorons et nous en sommes anxieux. Ce qui était jadis le plus beau de notre vie devient actuellement notre pire ennemi. Ce mystère que l’on forgeait afin de réaliser nos ambitions devient une fatalité devant laquelle nous succombons.

La critique, deuxième facteur, vient directement après le premier point. Nous sommes sensibles aux critiques et au lieu d’en apprendre et aller de l’avant, nous préférons tout arrêter et passer notre temps à nous lamenter. Nous brisons ainsi ce qui est de plus noble en nous, notre motivation que sans elle, nous périssons dans l’indifférence.

Le reste des facteurs sont plus ou moins interconnectés car chacun d’eux engendre l’autre ou bien le provoque en nous.

Par exemple, on n’a pas confiance en soi car on craint l’échec, et on ne craint l’échec que par manque d’expérience, expérience que l’on a jamais entamé parce qu’on ne se sentait pas préparé et j’en passe.

retrouver confiance en soi

Vaincre et gagner la confiance en soi

Afin de gagner cette estime et le courant de la vie avec, il faut passer par quelques changements, faciles à énumérer, mais qui prennent du temps et de la patience car après tout, il n’est jamais aisé de prendre le contrôle sur sa vie une fois pour toute.

Les modifications à entreprendre doivent naître dans les plus petits détails, par exemple les habits. Vous allez sans doute vous demander à quoi sert de porter des habits bien assemblés, des couleurs qui vous vont parfaitement ! Et bien, le simple regard des gens, hélas fondé sur le superflu, compte à votre être énormément. Si les gens vous regardent d’une manière distinguée, vous en serez profondément touché et vous sentirez une forme de confidence et d’apaisement. Essayez également de marcher d’une manière droite ou presque et souriez surtout.

Après avoir soignée l’extérieur que les autres ne vont manquer d’ apercevoir, il sera grand temps de corriger l’intérieur. Avoir une pensée positive sur vous même ainsi que le monde va vous apporter beaucoup. Si l’on prend le temps de s’imaginer d’une manière positif, on sera plus sensible à pencher vers les choses qui nous aident à le devenir, c’est pourquoi il est quasi impératif de chasser à cette phase les grands doutes qui privent les plus doués même entre les hommes de briller.

Soyez généreux et gentil. Ce sont des actes trop importants, facile à adopter mais paradoxalement rares. Baissez votre voix et qu’elle soit agréablement entendue. Parlez, dans la mesure du possible, d’une manière ferme et précise quoique sympa.

retrouver confiance en soi

Mettre en oeuvre la confiance

Après avoir effectué le changement interne pour devenir plus positive, la mise en oeuvre de cette évolution doit être concrétiser. Vous devez dans un premier temps commencer par les petits défis qui consistent à changer des petites habitudes.
Si vous gaspillez deux heurs par jours à regarder la télévision après votre travail, tâchez de lire pendant les deux heures et durant deux mois d’affilés. Peut être que ce n’est pas une petite habitude mais vous avez au moins une idée.
Si vous arrivez à changer quelques petites habitudes et vous vous sentez devenir maître de votre personne et de votre temps. passez à l’étape qui va tout changer pour vous.
Fixez des petits objectifs et réalisez les. Ce serait sans doute déplacer de citer un ou deux exemples sur cette partie pour la simple raison que si vous êtes à cette dernière partie. Vous n’aurez besoin de suggestion car vous serez alors capable vous même à orienter autrui. Je vous laisse avec un article sur la réalisation de nos rêves.

Comment savoir s’il m’aime ?

Comment savoir s’il m’aime ?

Comment savoir s’il m’aime est une question essentielle dans chaque couple. Après que la relation succède à passer les premières étapes et les deux partenaires deviennent spontanés et ouverts l’un à l’autre, cette question vient perturber ce décors presque parfait jusqu’à lors.

On est tellement impatient de connaître la réponse qu’on se force à faire de nouvelles choses. On veut à tout les coups s’assurer que l’on est pas uniquement adoré, mais aimé.

Tout d’abord, il faut savoir que ce besoin d’être aimé est biologique. On est fait pour vivre en communauté et l’amour nous offre ce sentiment et cette assurance. Ce besoin qu’on cherche dans notre partenaire est tout à fait naturel mais comment le savoir ? Aimer n’est pas simplement un mot qu’on dit mais c’est une continuité d’actes.

Bien que les indices de l’amour sont relatifs et différent selon le caractère de chaque personne, il y a un certain nombre que l’on peut retrouver chez tous les hommes et même les moins doués en amour. Le plus important c’est de pouvoir apprécier ces indices et que même s’ils sont absents, il faut lui donner encore du temps et de raisons pour vous aimer.

comment s'avoir s'il m'aime 1

Il voit en vous autre chose

Parmi les preuves incontournables de l’amour, on peut retrouver les traits les plus simples comme le regard. Un amoureux est facile à détecter simplement par son regard. On arrive à voir que ses yeux sont animés quand il est en face de sa dulcinée, qu’une étincelle rayonne et que ce regard, passionné et vif, est sans doute celui d’une âme avec un cœur comblé et que finalement, toute la magie terrestre réside dans cette personne devant lui.

Si un homme est vraiment amoureux, il sera toujours trompé par son regard, il cherchera même à le détourner s’il craint vous avouer ses sentiments.

Il veut découvrir votre monde

Un homme sincère et qui éprouve un sentiment pour vous est un homme toujours passionné par votre histoire, par vos expériences et surtout par vos ambitions. C’est un homme qui croit en vous et qui vous supporte à aller de l’avant et réaliser vos rêves.
Si vous n’arrivez pas à percevoir clairement de l’amour chez lui, vous pouvez par contre voir autre choses et notamment son désire à connaître vos amis et les rencontrer. Il veut qu’il soit une partie de votre monde et votre entourage.

Il ne vous interrompe guère quand vous parlez de vos projets et s’excite même quand vous parlez avec enthousiasme. Il est attentif à votre imagination et à votre perspective car il a fait de vous, au fond de lui même, sa propre ambition. Les hommes amoureux sont plus habiles à employer le NOUS au lieu de JE ou bien VOUS, d’une manière inconsciente même, il lie le future à vous deux car il ne peut l’imaginer autrement.
Bien qu’il soit toujours heureux de connaître vos amis, il ne manque à aucune occasion pour vous introduire au sien et il adore même vous présenter.

comment s'avoir s'il m'aime

Il est réel avec vous

L’homme avec qui vous êtes essaie quotidiennement de vous rendre plus heureuse et il en fait sa priorité. Vous saurez d’une manière facile voir qu’il est passionné par vos mots et explications.
En parlant, il mentionne trop souvent le future et comment vous aurez l’air ensemble et ne se sens jamais gêné de parler d’enfant devant vous. « Nous devons » devient sa façon de dire « Je dois » et à ses côtés, vous sentez que vous êtes son ultime priorité et il veut à tout prix vous protéger et pardonner.

Les détails des détails

Il est parfois plus difficile de cerner l’amour chez un homme si la relation est plus ou moins récente. Pourtant, quelques signes sont là pour vous prouver qu’il vous aime et le sait, ou qu’il ne tardera à le savoir.
Le plus basique de ces éléments est sans doutes le virtuel. Il veut être présent et n’attend pas vos textos pour vous répondre, c’est souvent lui qui vous contacte le premier.

Quand vous marchez ensemble dans la rue, il est heureux de prendre votre main en public et être à vos côtés. Vous êtes pour lui ce comfort et il adore vous faire des câlins et parfois spontanément. Sans oublier qu’il ne manque pas de mentionner les petits changement que beaucoup d’hommes peuvent oublier. Que ce soit une légère différence de la teinte de votre rouge à lèvres, teinte de cheveux et même parfum.

Pour les hommes, avouer l’amour est la chose la plus difficile, même s’il le sait, il préfère s’en assurer davantage et c’est humain. Lisez entre les lignes et soyez sensible aux détails, une femme ne manque jamais les détails.

Comment sauver mon couple

Comment sauver mon couple

Comment sauver mon couple est une question qui finit par s’imposer un jour ou un autre dans toute relation. Peu importe le degré d’amour qui lie les deux partenaires dans une relation, la routine et les engagements finissent toujours par prendre la main sur le courant de la relation. Il n’est jamais tard de sauver son couple et même parfois on peut empêcher que cela arrive si l’on est sensible aux signes qui se présentent.

Une relation est pratiquement une plante qui périt si l’on y consacre pas le temps, la température nécessaire sans oublier de l’arroser d’une manière constante. L’avantage que la relation ait sur la plante c’est qu’elle peut endurer plus et même ressusciter après les épreuves les plus difficiles.

Comme je l’ai mentionné tout à l’heur, les signes de la dégradation d’une relation se présentent à nous d’une manière claire est nous pouvons choisir de les négliger par peur ou par indifférence, ou les affronter et les vaincre.

Parmi les signes les plus répandus, nous avons sans doute la communication. On peut facilement remarquer que nous communiquons d’une manière plus abrupte et crue. On s’entend dire par exemple, passe moi la télécommande, une phrase qui était auparavant comblée, genre : Chéri(e), peux tu me passer la télécommande s’il te plait ?

comment sauver mon couple 1

Un autre signe est l’absence presque permanente de sentiment au sein de la relation. Un atmosphère nouveau s’installe et nous remarquons tôt ou tard un vide, les yeux qui ne brillent plus de cette étincelle, un regard toujours forcé à se perdre dans la télévision ou dans le téléphone plutôt que sur l’être que nous aimons et que nous sommes supposés apprécier et de vivre avec.

Un autre exemple de ces signes, le dernier pour ne pas tarder sur cette première partie, est souvent le sex. Bien que c’est la façon où l’amour que l’on porte se manifeste le mieux, l’acte devient machinal ou presque. Les mêmes gestes, les mêmes préliminaires et drôlement la même durée.

Ce sont là des signes à ne jamais négliger. Bien qu’il existe des couples qui vivent avec ces indices et continuent à le faire, il faut savoir que ce n’est jamais une relation à envier.

Alors ! Comment sauver mon couple ?

Si les signes présents sur cet article existent dans votre couple, il vaut mieux être armé de patience et de détermination pour arriver à le sauver. Vous devez lors de cette tentative changer beaucoup de chose dans votre couple et c’est pourquoi la communication est la clé de la réussite. Il faut aborder ouvertement la situation et être certain que votre partenaire porte la même motivation et souhaite faire de son mieux pour sauver le couple.

La première partie consiste à cerner ce qui a déclenché cette dégradation de la relation. Il ne faut pas s’attarder sur le détails ou bien se blâmer l’un l’autre. Bien au contraire, ce changement implique le pardon et la compréhension mutuelle. En déterminant le problème, vous saurez ce qu’il doit être rectifier et éviter dans la relation. L’honnêteté est un pilier incontournable et indispensable même pour la réussite de tout engagement, et vous devez vous engagez à le devenir tous les deux pour que votre relation avance.

comment sauver mon couple 2

Combattre la routine

La routine est le pire ennemi de toute relation car il finit toujours par voler la joie et nous sombre dans une vie plutôt machinale. Il faut la combattre à tout prix car c’est votre éternel ennemi.

Valoriser la relation

Il faut être conscient que ce qu’on déploie dans notre vie de couple, on le récolte à coup sûr. Tâchez de vous engager encore plus, prenez l’initiative et allez de l’avant pour garder cette flamme toujours allumée.

Élargir la vision

Essayez de vivre de nouvelles expériences dans votre vie de couple. Surprenez votre partenaire et soyez une bonne personne à vivre avec. Essayez surtout d’organiser des projets en commun. Consacrez au moins une soirée spéciale par mois pour votre partenaire, sortez et découvrez ensemble de nouvelles choses, votre amour grandira en même temps.

Apprenez à vous excuser

Oui, apprenez à le faire. Dites-le quand il le faut et promettez d’être une meilleure personne ouverte au changement et à l’évolution.

Se reconnectez avec passion

La passion est l’oeuvre de l’amour, mais nous devons nous même la pousser davantage. Éteignez de temps à autre les mobiles ainsi que la télévision, parlez entre vous et racontez des souvenirs lointains, regardez vous dans les yeux le plus possible et surtout faite de l’amour et faites le souvent.

Je suis malheureuse dans ma relation

Je suis malheureuse dans ma relation

Je suis engagée depuis un temps et tout était bien agréable. Cependant, je suis malheureuse de plus en plus. Je sens que cette étincelle de la relation s’affaiblit jours après l’autre mais j’ignore quoi faire, comment y remédier.

Il est bien normal que les relations prennent généralement une autre tournure. Cela est naturellement dû au temps passer ensemble. On commence par exemple à se livrer à l’autre et nos caprices commencent à voir le jour, comme la sincérité de nos sentiments. Comme on l’a toujours dit, seul le temps prouve la véracité de l’amour.

je suis malheureuse

Pourquoi je suis malheureuse ?

Parfois, ce qui peut pousser une personne à se dire  » Je suis malheureuse dans ma relation » reste dissimulé, tellement ces actes nocifs à la relation se répètent qu’ils passent inaperçus mais qui brisent profondément la personne qui en souffre.

Le chagrin d’amour jaillit par cette incohérence entre la personne que l’on connaissait jadis, nos attentes de cette personne et entre ce qu’elle est vraiment, ou autrement dit, ce qu’elle devienne après l’engagement.

L’amour qui étouffe est généralement lié à l’absence d’osmose entre les deux côtés qui crée une inégalité au sein de la relation, d’une part la domination par exemple et d’autre la soumission.

Il y a quelques indices qui peuvent montrer que notre malheur dans la relation est fort justifié et que l’on est en aucun cas responsable.

Si le partenaire vous pousse à vous sentir dominé tout le temps, il faut revoir les bases instaurées de la relation. Tous les indices peuvent être évidents mais en même temps accentués pour passer inaperçus, voici quelques exemples.

Vous vous sentez critiqué tout le temps sauf que votre partenaire le fait avec un sourire jovial et amical, voire drôle même. Il dit quoi faire tout le temps avec une assurance masculine et charmante et son contrôle sur vous et sur la relation passe pour un caractère séduisant chez lui.

Sachez que si vous n’apercevez pas toutes ces habitudes d’une manière consciente, votre être n’en reste indifférent et en souffre. Une dégradation de votre propre estime commence à vous submerger et vous pouvez réellement devenir dominée et malheureuse si vous ne changez les règles de la relation.

je suis malheureuse dans la relation

Que dois je faire ?

Il faut avant tout prendre le temps de reconsidérer vos attentes de la relation. Est-ce une aventure ou un vrai engagement que vous souhaitez entreprendre. Si c’est simplement une aventure, vos efforts seront minimes, mais si vous êtes engagé, il doit y avoir des changements et comme je l’ai mentionné préalablement, une vérification des règles instaurées dans la relation.

Vous n’êtes pas obligé dans un premier temps de dévoiler directement le fait que vous êtes consciente de la tournure de la relation et que cela vous rend plus malheureuse. Songez par contre à mesurer le potentiel de votre partenaire et s’il est prêt à changer pour vous préserver et vous garder.
Initiez par exemple votre partenaire à faire la cuisine pour vous et faire part du petit ménage, dites lui qu’il ne vous a pas surpris depuis longtemps et surtout poussez le à vous parler de ses anciennes expériences sans trop de détails bien sûr.

S’il aborde ses anciennes relation ou du moins juste celle d’avant, vous allez décortiquer ses mots et comprendre vraiment son caractère et ce qu’il attendait de cette personne. Vous allez intelligemment comprendre s’il mène votre relation de la même manière que celle d’avant. Ce sont là des points trop essentiels.

Et puis ?

Vous êtes la seule personne responsable de votre propres bonheur et il serait injuste de le remettre entre les mains d’une autre personne. N’écoutez pas vos amies qui vous disent que c’est un bon coup ou même toutes ces raisons que vous vous dites pour justifier votre malheur qui finira en dépression.

Prenez le temps de considérer cette voix interne et votre intuition. Parlez ouvertement de votre état à votre partenaire s’il ne s’appète pas à changer de lui même. Arrêtez de vous dire je suis malheureuse sans ne rien faire, saisissez le bonheur, c’est votre droit.

Vivre seul et heureux

Vivre seul et heureux

Toute personne peut se demander un jour comment l’on peut vivre seul et heureux. Si pour les uns la question se pose suite à une situation difficile ou rupture par exemple, pour d’autres, c’est uniquement la manifestation de leur nature plutôt solitaire et c’est ce que nous allons détailler.

Ce qui est à savoir

Si l’on cherche à vivre seul et être heureux c’est qu’on est de nature introverti. Malheureusement, plusieurs personne confondent être introverti et être timide, voire même avoir une phobie sociale. Une personne introvertie ne supporte pas simplement le vacarme et préfère lire un livre au lieu des soirées bruyantes. On pourrait s’étonné même à savoir que les introvertis qui préfèrent vivre seuls sont heureux. Si la science nous apprend quelque chose à ce sujet, c’est que le cerveau des personnes introvertis traitent de la même façon les gens et les objets sans préférences et contrairement aux extravertis qui ne sont comblés qu’en étant entouré de gens.

Il y d’autres personnes qui estiment que vouloir vivre seul et heureux provient d’une arrogance chez ces gens, que c’est un complexe de supériorité ou que c’est lié uniquement aux premières confrontations socials qui avaient échoué.

Il faut rappeler que vouloir vivre seul et heureux n’est ni arrogance ni maladie. Qu’être introverti n’est pas ce que les mythes nous disent, que c’est tout à fait naturel et que finalement un introverti sociabilise facilement, simplement il préfère rester seul.

vivre seul et heureux

Ce qui est à faire

Vivre seul et heureux fait partie de la nature des gens introvertis, sauf que parfois ont se retrouve dans la situation de vouloir de la chaleur humaine. Il faut surtout ne pas rejeter cette idée et la chasser si elle se présente à nous parce qu’elle est également naturelle et provient d’un besoin, rare chez les introvertis certes, mais qui reste naturelle pourtant.

Si l’on vit seul, on ne doit pas pour autant s’abandonner dans la routine ou l’indifférence. Il faut se permettre de temps à autre de se gâter et de mener sa vie en avant. On doit par exemple prendre le temps de considérer réellement ce qui nous rend plus heureux, essayer de suivre nos pentes et intuitions.

Il faut également prouver à soi même plus d’amour et d’attention. Par exemple, apprendre de la cuisine pour se servir plus de délice, savourer l’instant présent et surtout y profiter. Quand on vit seul, notre temps n’est pas partagé et l’on peut se consacrer à toute chose, pourquoi donc ne pas en profiter à fond.

Chose que l’on peut oublier et que l’on trouve exténuante même. Prendre une passion et la cultiver. Le temps qu’on y consacre est vraiment un temps agréable.

L’essentiel c’est de rester optimiste et positif. C’est un choix de vouloir vivre seul, mais que ça soit un choix qui nous rend meilleur et heureux.

Comment être heureux ?

Comment être heureux ?

La question de comment être heureux n’est pas tout à fait nouvelle bien qu’elle se présente à notre esprit d’une manière moins explicite et même avec différentes compositions. On ne se demande pas comment devenir heureux par exemple, par contre, on se dit que l’on est pas tout à fait comblé et que notre vie n’est pas reluisante, ce qui revient en même.

Le plus intrigant dans la notion du bonheur c’est qu’elle peut être totalement détachée de tout ce qui est matériel. Résidant aux cœurs des hommes, le bonheur reste la quête de tout le monde et chacun y creuse son propres chemin.

D’un point de vue scientifique, le bonheur diffère du plaisir ou désire, suivant ainsi une structure qui implique la serotonin, mais le plus important dans ces recherches, c’est que l’on peut s’entraîner à devenir plus heureux tout en mentionnant finalement que le bonheur participe au développement de notre système immunitaire.

Je ne m’étalerai pas sur tout ce qui est science pour ne pas dévier de la thématique du blog et je vous rassure qu’il suffit d’effectuer une recherche sur la relation entre bonheur et la science pour en savoir plus. Vous serez content d’apprendre qu’être heureux ne changera pas uniquement votre mental et vous submergera de béatitude, mais c’est également génial pour votre santé.

La notion erronée du bonheur !

On peut tous confondre bonheur et plaisir par exemple ou d’autres sensations du genre. On croit d’ailleurs que le bonheur c’est de se sentir mieux tout le temps et partout, pire, notre société actuelle nous laisse penser que le bonheur c’est d’être riche et pouvoir acheter tout ce qui existe ou parfois que c’est un mode de vie.

Ce sont des notions qui ne définissent pas correctement le bonheur qui reste toujours difficile à comprendre pour sa variété, subjectivité et chacun peut l’achever à sa manière.

comment être heureux

C’est quoi le bonheur ?

Les recherches nombreuses et diverses suggèrent que le bonheur est en effet une combinaison de plusieurs critères. Cependant, deux d’entre ces critères se répètent chez tous les gens qui vivent le bonheur.

Le premier c’est comment l’on est satisfait de notre vie et cela réverbère la subjectivité du bonheur .Ca peut être par exemple l’assurance dans nos relations, notre travail que l’on chérit, être avec la personne qu’on aime et j’en passe.

Le deuxième c’est la satisfaction que l’on ressent chaque jour, le sentiment d’être entouré des gens qui nous respectent ou d’avoir au fond de soi un rêve qu’on ne marche chaque jour que pour l’achever.

Le bonheur est finalement ces deux piliers et auxquels nous pouvons ajouter autre choses. Il n’est jamais difficile d’achever le bonheur car il est plus modeste que l’on peut imaginer. Le bonheur, pour le dire en d’autres termes, c’est la réconciliation entre notre quotidien et nos exploits. Il n’y a pas de mal à désirer encore plus, à vouloir se surpasser, mais vouloir aller en avant exige quand même que l’on soi en accord avec ce que nous sommes. Etre heureux va nous aider à parcourir les expériences les plus difficiles avec une objectivité qui nous permet de toujours trouver le meilleur dans les pires situations.

Trouvez le bonheur, il est aussi prêt que vous ne le croyez. Je vous souhaite bonne chance à tous et à toutes.